Jeune conducteur ou conducteur secondaire : quelle est la meilleure solution d’assurance ?

Lorsqu’un jeune conducteur vient d’avoir son permis, il n’a pas forcément sa propre voiture. Ainsi, celui-ci utilise celle de ses parents pour devenir un conducteur aguerri. Quelle solution faut-il opter pour l’assurance ?

Conducteur secondaire : De quoi s’agit-il ?

Un conducteur secondaire est une personne qui a obtenu son permis de conduire de moins de trois ans. La plupart de ces personnes optent pour l’assurance jeune conducteur. Le nom de celui-ci doit absolument figurer dans le contrat d’assurance de la voiture avec le conducteur principal. Il peut s’agir d’un enfant qui utilise la voiture de ses parents comme il peut s’agir d’un ami, d’un partenaire ou d’un conjoint. Cependant, celui-ci n’a pas le droit de conduire hors des moments occasionnels. Il peut conduire le temps d’un relais durant un voyage ou pour aller faire une course rapide. Il faut comprendre qu’il n’est pas l’assuré de ce contrat, mais le conducteur principal.  En effet, le conducteur principal sera l’unique personne à utiliser la grande partie de l’auto. D’ailleurs, cette condition sera établie dans les clauses du contrat d’assurance.

Zoom sur les avantages des conducteurs secondaires

Les assureurs pensent qu’un jeune conducteur devrait être assuré avec une certaine surprime largement importante. En effet, les risques peuvent être nombreux comparés à des chauffeurs qui connaissent la conduite depuis longtemps. Ainsi, le choix d’une solution pour une assurance jeune conducteur serait d’opter pour une inscription pour devenir un conducteur secondaire. En effet, il s’agit d’un choix judicieux, notamment pour ceux qui n’ont pas encore de voiture. La condition à respecter est de conduire uniquement pendant un temps occasionnel et non à plein temps. Il faut bien respecter cette règle pour éviter la fraude à l’assurance. L’assuré sera donc le conducteur principal qui est responsable de ce jeune conducteur. D’ailleurs, les assureurs ne sont pas à cheval sur les occasions où ce dernier conduit une voiture. En cas d’accident de voiture occasionnée par celui-ci, aucune franchise ne lui sera réclamée.

Quelle assurance choisir pour un jeune conducteur ?

Pour inscrire votre enfant ou votre conjoint dans le contrat d’assurance, il faut effectuer une identification pour être protégé. Il est préférable de comparer les diverses assurances pour trouver une qui soit moins chère. Mais il faut assurer également les responsabilités d’un conducteur secondaire. Pour trouver une bonne assurance jeune conducteur au meilleur prix, vous pouvez opter pour une conduite accompagnée. Vous pouvez opter pour une identification auprès des parents ou de votre conjoint en tant que conducteur secondaire. Il est également possible de négocier avec les assureurs de vos proches pour votre véhicule.

Assurance conduite accompagnée : tout savoir
Assurance auto pas chère : comment économiser sans risques ?